jeudi, 29 septembre 2022

Kéfir : de nombreux bienfaits et peu de contre-indications

Le kéfir est une boisson originaire d’Asie, obtenue à partir de la fermentation du lait. Son goût est acide, parfois effervescent, très proche de celui du yaourt et c’est un aliment très apprécié car riche en nutriments et en probiotiques.

Sans surprise, grâce à ses propriétés bénéfiques particulières, il est de plus en plus consommé comme aliment fonctionnel.

Les grains de kéfir déclenchent la production de la boisson. Leur aspect est irrégulier, avec une couleur allant du blanc au jaunâtre et ils ont une consistance élastique.
L’interaction entre bactéries et levures est fondamentale pour la croissance des grains.

C’est précisément l’utilisation de ces granulés qui le différencie des autres aliments fermentés. Celles-ci contiennent en effet des bactéries et des levures qui atteignent l’intestin toujours vivantes et actives, assurant un fonctionnement optimal du microbiote intestinal.

Alors que la fermentation lactique a lieu dans le yaourt, la fermentation alcoolique a lieu dans le kéfir

Les bienfaits du kéfir pour notre santé

La consommation de kéfir est particulièrement indiquée comme source de probiotiques, mais pas que : cette boisson précieuse contient également :
– acides organiques,
– des peptides,
– les polysaccharides,
– bactériocines.
Ces derniers sont très importants car ils inhibent la prolifération de nombreuses espèces de bactéries. En effet, parmi les fonctions du kéfir, on retrouve également une fonction antimicrobienne.

D’importants tests préliminaires en laboratoire ont attribué au kéfir des effets positifs sur la prévention et le traitement de certaines pathologies, grâce à son activité anti-inflammatoire.

De plus, le kéfir contient des substances biologiquement actives qui se sont avérées très efficaces pour stimuler et moduler l’activité du système immunitaire.

Parmi les autres fonctions bénéfiques du kéfir sur notre corps figure la réduction des taux de cholestérol et de triglycérides, même si des études plus approfondies sont nécessaires à cet égard ; en fait tous les sujets soumis aux tests jusqu’à présent n’ont pas répondu de la même manière au traitement.

La consommation régulière de kéfir dans votre alimentation augmente la capacité de l’intestin à hydrolyser le lactose, réduisant ainsi la possibilité de produire des gaz dus à la fermentation de ce sucre non digéré.

Enfin, les micro-organismes présents dans le kéfir produisent des substances antagonistes contre les nuisibles, comme les acides organiques, qui empêchent l’adhésion des bactéries pathogènes à la muqueuse intestinale, permettant de rétablir le fonctionnement normal de l’intestin.

Propriétés nutritionnelles du kéfir

Comme nous l’avons dit plus tôt, le kéfir regorge de nutriments importants. Dans 100gr de produit, obtenu à partir de lait de vache, sont concentrés :

– 4,5 g de matières grasses dont 2,9 saturées ;
– 3,7 g de protéines, de haute valeur biologique ;
– environ 4 g de glucides ;
– une excellente teneur en vitamines A et vitamines B, dont B12 ;
– calcium, potassium et phosphore ;
– pour un total de 74 kcal.

Évidemment, les propriétés nutritionnelles du kéfir varient selon le type de lait utilisé pour le produire.

Cependant, le kéfir peut être produit à partir de différentes matières premières ; par exemple aussi avec de l’eau sucrée, en laissant infuser des fruits secs, des feuilles de menthe, des herbes aromatiques et des épices.
Dans ce cas, à partir d’une base extrêmement simple comme l’eau, les nutriments de ce produit seront différents.

Qu’il suffise de dire que dans le kéfir d’eau, les micro-organismes qui permettent la fermentation du lactose font défaut ; il est donc plus pauvre en probiotiques que le kéfir produit à partir de lait.

Kéfir : contre-indications possibles

Bien qu’il s’agisse d’un aliment également toléré par ceux qui ne digèrent pas le lactose, le kéfir reste une boisson difficile pour ceux qui sont intolérants aux protéines du lait.

De plus, il est conseillé d’évaluer l’inclusion du kéfir dans votre alimentation si vous souffrez de troubles liés au système gastro-intestinal tels que : intestin irritable, colite, gastrite ou reflux.

Comment le kéfir est produit

Les granulés de kéfir contiennent des bactéries responsables de la fermentation lactique ; cela détermine sa saveur similaire à celle du yaourt. Ce qui les différencie, c’est la légère note d’effervescence du kéfir. Cette caractéristique est déterminée par la présence de levures qui transforment une partie du lactose en gaz carbonique et une petite partie en alcool éthylique.

Toujours en fonction de la matière première utilisée pour fabriquer cette boisson et des procédés de fermentation, différentes textures d’un même produit peuvent être obtenues : liquide ou crémeuse, mousseuse ou pétillante, plus ou moins alcoolisée.

Outre la production industrielle, la production artisanale de kéfir est également très répandue. Celle-ci consiste à ajouter du lait, à température ambiante constante, aux grains de kéfir. Ceux-ci peuvent être achetés dans les magasins spécialisés, les pharmacies ou même sur le web.

Après 36/48 heures de repos, le lait fermenté doit être filtré pour récupérer les grains ; ceux-ci peuvent également être conservés au réfrigérateur pendant quelques jours et être réutilisés.

Le succès de la concentration correcte du lactose dans le produit final peut être influencé par d’éventuelles manœuvres incorrectes qui peuvent être effectuées pendant la phase délicate de la fermentation : si, pendant cette phase, le lait est brassé, la prolifération des levures est favorisée ; tandis qu’une incubation à haute température l’inhibe. Celles-ci constituent des mesures qui permettent de modifier les caractéristiques du produit final.

Comment consommer le kéfir à table

Le kéfir est une boisson savoureuse et très appétissante. Il peut également être consommé frais avec une salade de fruits, des fruits secs ou en ajoutant des céréales, pour créer un repas complet, sain, nutritif et équilibré.
Grâce à la présence de levures, il peut être utilisé pour la fabrication de produits levés, comme le pain.

Il peut également remplacer le yaourt dans de nombreuses recettes où son utilisation est requise : gâteaux, veloutés, soupes, salades et bien d’autres.

En fin de compte, c’est un aliment complet : savoureux et source de nutriments importants. A ne pas manquer dans notre alimentation.

Nos conseils

Pourquoi la chaudière fait-elle du bruit lorsque j’ouvre l’eau chaude

pour les inexpérimentés, entendre des bruits étranges dans la maison peut être inquiétant. À cet égard, la question qui inquiète le plus les utilisateurs...

Pourquoi la mer est bleue

La mer a toujours été l'objet de l'attention des artistes, musiciens et compositeurs. En plus des sonnets et des œuvres d'art, cependant, cela a...

Parce que février a 28 jours Parce que février a 28 jours

Tout le monde sait: Février c'est le seul mois de l'année qui ne compte pas 30 ou 31 jours. En fait, il...