jeudi, 8 juillet 2021

Pour quelle e-cigarette faut-il opter ?

Vouloir arrêter de fumer est une décision à prendre (et pas des moindres quand on a fumé durant des années), que ce soit par crainte de la maladie, par manque de budget ou encore par simple prise de conscience, il y a maintes façons d’arrêter de fumer, sans parler des habitudes à changer, de nouvelles à intégrer, etc.

Le meilleur moyen et le plus utilisé est la cigarette électronique. Conçue pour la première fois dans les années 60, le premier dispositif aurait été créé par un ancien pharmacien du nom de Hon Lik en 2003, deux années plus tard, le brevet de la première cigarette électronique est déposé.

Qu’est-ce que la cigarette électronique et comment fonctionne-t-elle ?

Elle se compose d’une batterie (sa majeure partie) et d’un clearomiseur (parfois appelé atomiseur), ce dernier contient un e-liquide (à base de nicotine, mais pas toujours), ce liquide sera vaporisé grâce à l’échauffement de la résistance qui se trouve aussi dans le clearomiseur et qui est reliée à la batterie. Donc, la cigarette électronique se compose principalement de 3 éléments :

  • Une batterie qui sert d’alimentation ;

  • un e-liquide nicotiné (pas forcément) ;

  • une résistance qui chauffe pour faire évaporer l’e-liquide.

Les critères de choix d’une cigarette électronique

Pour bien choisir sa cigarette électronique, il faut connaître sa consommation de cigarettes normales, aussi, il faut choisir son mode d’autonomie, la forme de l’e-cigarette et le plus important, la vape.

Votre profil de fumeur

Étant le critère le plus simple à déterminer, on sait généralement combien de cigarettes nous fumons par jour et c’est un point que l’on trouve toujours dans les boutiques en ligne pour filtrer sa recherche dans un site. Choisissez donc dans quelle catégorie vous vous trouvez :

  • Petit fumeur : pas plus de 10 cigarettes par jour ;

  • fumeur modéré : plus de 10 cigarettes et jusqu’à 20 par jour ;

  • grand fumeur : au-delà de 20 cigarettes par jour.

Une fois ce critère déterminé, ceci vous aidera à connaître l’autonomie de la batterie adéquate à vos besoins.

L’autonomie de la batterie

La batterie peut être intégrée et rechargeable, son autonomie est exprimée en mAh, et pour la plupart des modèles d’e-cigarette, il est possible de fumer pendant la recharge (si vous n’êtes pas chez vous et que vous disposez d’une batterie externe), mais cela peut s’avérer encombrant et peu pratique.

Une autre alternative pour la batterie est l’utilisation d’accus rechargeables (accumulateurs ou tout simplement des piles), dans ce cas, il n y a plus de souci pour l’autonomie puisque l’on peut toujours avoir des piles de rechange sur soi.

Il faut noter que le choix de cette deuxième alternative revient à dépenser plus d’argent, il faut aussi savoir que les piles peuvent être chargées en étant placées dans l’e-cigarette, l’achat d’un dispositif de recharge n’est donc pas nécessaire. Toutefois, il est important de connaître les mesures de sécurité quant à l’isolation des piles. Nous pouvons classer la valeur de l’autonomie par rapport au profil du fumeur de la manière suivante :

  • Moins de 1 500 mAh correspondra aux petits fumeurs ;

  • de 1 500 à 2 500 mAh intéressera les fumeurs modérés ;

  • Plus de 2 500 mAh sera destinée aux grands fumeurs.

Les types de cigarettes électroniques

Bien que l’autonomie soit l’un des critères les plus importants pour le choix de son e-cigarette, sa forme et son volume dépendent de cette autonomie, car plus une batterie est autonome et plus elle sera grande, et il peut-être moins confortable pour certains d’avoir une grosse cigarette électronique dans la main. On retrouve dans les boutiques 3 formats communs :

  • Le format tube ;

  • le format pod ;

  • le format box.

Le format tube : cette cigarette électronique de forme tubulaire est pratique à mettre dans sa poche, puisqu’on la retrouve souvent en petite taille, de plus, elle dispose d’une batterie rechargeable d’une capacité moyenne, sans ou avec peu de réglages, le clearomiseur peut être amovible, comme il peut ne pas l’être.

Le format pod : ou Pod Mod est un modèle récent, comme le format tube, on le retrouve souvent en petite taille conçu pour vapoter différents e-liquides, soit à base de sels de nicotine ou de CBD par exemple. On peut également utiliser des e-liquides à base de nicotine, mais avec des taux élevés. De plus, ce format ne nécessite pas une grande capacité de batterie pour travailler efficacement.

Le format box : appelé ainsi pour sa batterie en forme rectangulaire ressemblant à une boîte. Ce type de cigarette électronique est généralement équipé de batteries de très grande capacité ou un grand emplacement de piles ce qui permet de contenir plusieurs accus. Grâce à tout cela, on peut atteindre des puissances élevées de vapotage.

La vape de la cigarette

L’élément primordial d’une cigarette électronique est la vape, car il permet de régler combien de fumée l’on peut vapoter (et qu’on réglera selon nos envies) et ceci est relatif aux sensations et aux besoins en vape que l’on veut inhaler et aussi de quelle façon.

Pour mieux comprendre, il faut savoir qu’il existe 2 types d’inhalation qui sont l’inhalation directe et l’inhalation indirecte. La première sert à inhaler directement la fumée de la bouche aux poumons, la deuxième se fait en 2 étapes, d’abord, stocker la fumée dans sa bouche, puis, l’inhaler pour la faire rentrer aux poumons.

La quantité de la vape est étroitement reliée à la valeur de la résistance qui se trouve à proximité du réservoir, les deux étant des éléments du clearomiseur, on attribuera donc les valeurs de résistances en Ohm et le type d’inhalation à la quantité de la vape :

  • Moins de 0,5 Ohm et une inhalation directe : une vape puissante ;

  • entre 0,5 et 1 Ohm et une inhalation directe ou indirecte : une vape moyenne/modérée ;

  • à partir de 1 Ohm et une inhalation indirecte : une vape douce.

Il y a aussi d’autres points à ne pas négliger, tels que :

  • Le volume de contenance du clearomiseur ;

  • la puissance délivrée ;

  • les différents réglages possibles.

Nos conseils

Quand et comment recharger la cigarette électronique ?

Le rechargement d’une cigarette électronique s’effectue par l’intermédiaire d’un câble USB, de la même manière que pour un smartphone. Mais, dans une cigarette électronique,...

Les différents taux de nicotine dans une cigarette électronique

Les cigarettes électroniques simulent des cigarettes de tabac. Leur fonctionnement est basé sur l'évaporation d'une substance chimique ou végétale liée à des arômes infinis...

Où acheter une cigarette électronique lorsqu’on est mineur ?

Ces dernières années, la cigarette électronique est devenue le moyen préféré des français pour fumer. En effet, cette dernière est très facile à utiliser...