mercredi, 7 juillet 2021

Pourquoi la cigarette électronique chauffe ?

Une cigarette électronique chauffe légèrement quand nous l’utilisons parce que le courant électrique fait augmenter la température de la résistance. Mais s’il s’agit de surchauffe de la cigarette électrique, il sera nécessaire de l’éteindre immédiatement pour comprendre où se trouve le problème et y remédier.

Les causes probables de la surchauffe de la cigarette électronique sont multiples et ce n’est pas toujours évident de savoir où se trouve le dysfonctionnement. Nous allons voir, dans cet article, les différentes causes qui peuvent être à l’origine de la surchauffe de notre cigarette électronique et les solutions pour y remédier.

Une mauvaise utilisation peut surchauffer la cigarette électronique

Une utilisation inadéquate de la cigarette électronique peut entraîner une surchauffe. C’est très souvent le cas pour les ex-fumeurs qui se sont reconvertis à la vape. Et effet, les ex-fumeurs gardent les mêmes habitudes et les appliquent aussi avec les cigarettes électroniques. Il faut comprendre qu’une cigarette électronique ne fonctionne pas de la même manière qu’une cigarette classique.

Les ex-fumeurs qui débutent avec la vape ont tendance à trop tirer sur la cigarette électronique. Ce type d’utilisation provoque une surchauffe au niveau du clearomiseur parce que le coton n’a pas eu le temps pour s’imbiber de l’e-liquide. Lorsque nous tirons trop fort et sur une durée trop longue, la résistance va évaporer tout le liquide qui se trouve sur le coton et n’aura plus quoi chauffer.

Donc, elle va commencer à consumer le coton, d’où le goût de brûlé qui se dégage de la cigarette électronique. Et par voie de conséquence, la surchauffe de la cigarette électronique. Pour éviter cette surchauffe, il est essentiel de laisser le temps au coton de s’imbiber à nouveau de liquide.

Il est donc conseillé d’espacer l’utilisation de votre e-cigarette et de ne pas tirer trop fort non plus. C’est une question d’habitude et d’un peu de temps avant que vous vous adaptiez à utiliser de façon adaptée la cigarette électronique.

Une résistance inadaptée peut faire chauffer la cigarette électronique

La batterie d’une cigarette électronique peut chauffer si le type de résistance installé dans le clearomiseur n’est pas compatible avec d’autres composants. En effet, le type de résistance doit être choisi par rapport à votre batterie, mais aussi en fonction de votre mode d’inhalation de la vapeur. Il y a deux façons d’inhaler de la vape, directe ou indirecte. La façon directe est semblable à la chicha, c’est-à-dire que la vapeur est directement envoyée dans les poumons.

Pour la façon indirecte, c’est comme pour la cigarette classique, la vapeur est stockée dans la bouche avant d’être envoyée dans les poumons. Pour le vapotage direct, il est indiqué d’avoir une batterie performante, donc puissante. Ce type de batterie fonctionne avec une résistance dite de puissance basse avec moins d’1 ohm. On appelle aussi ces résistances “subohm”.

Et dans le cas d’un vapotage indirect, comme pour la chicha, la batterie sera peu performante et devra fonctionner avec une résistance de puissance élevée, donc avec plus d’1 ohm. Une résistance inadaptée peut provoquer une surchauffe, car les composants ne sont pas compatibles entre eux.

Le second point important concerne l’état de la résistance ou son usure, nous rappelons que la résistance est un consommable et qu’elle devra donc être remplacée périodiquement. Une résistance usée peut aussi faire chauffer l’e-cigarette.

En moyenne, le remplacement est à prévoir toutes les deux ou trois semaines. Nous allons résumer quels sont les critères à prendre en compte pour éviter que la résistance provoque une surchauffe de la cigarette électronique :

  • Puissance de la batterie ;
  • type de résistance ;
  • mode d’inhalation.

Bien régler les watts pour que la cigarette électronique ne chauffe pas

La batterie de votre cigarette électronique est caractérisée par une puissance qui est exprimée en watt. C’est la force du courant électrique qui va être distribuée à la résistance. Si la force du courant est trop forte par rapport à ce que peut supporter la résistance, alors, la surchauffe est inévitable parce que la résistance sera traversée d’un courant trop fort pour elle.

Si au contraire, le courant n’est pas suffisamment élevé, la cigarette électronique fonctionnera au ralenti avec moins de performances. C’est pour cette raison qu’il existe une plage de puissance en watt pour chaque résistance. Pour les modèles récents, cette plage peut être programmée au niveau de la cigarette électronique.

Il suffit de se rendre sur l’interface de l’écran et de chercher la fonctionnalité power ou bien wattage variable. Mais il faudra veiller à paramétrer les puissances en fonction de votre type de résistance.

Pour les cigarettes électroniques qui ne disposent pas de cette fonctionnalité, c’est par l’intermédiaire du réglage manuel qu’il faudra s’y prendre en respectant la plage de puissance. Pour donner un exemple, une résistance de basse résistance de 0,2 ohm peut supporter une plage de puissance de 50 à 100 Watts, ni plus ni moins.

Éviter de chauffer la cigarette électronique avec le contrôle température

Les modèles de cigarettes électroniques sont de plus en plus perfectionnés pour assurer une meilleure sécurité et accroître les performances et les fonctionnalités. Il existe un réglage sur beaucoup de modèles de cigarettes électroniques qui nous permet de contrôler automatiquement la température. En cas de surchauffe, le courant électrique est directement stoppé et la résistance n’est plus alimentée.

C’est-à-dire que si une certaine température est dépassée, la cigarette électronique s’arrête de fonctionner. C’est un moyen très efficace pour éviter que votre cigarette électronique ne chauffe. Pour activer cette fonctionnalité, il vous suffit de consulter la fonctionnalité TC au niveau de l’écran de votre box et d’introduire la température maximale.

La valeur de cette température dépend de vos préférences concernant la vape. Vous pourrez effectuer des essais jusqu’à déterminer la température qui sera la mieux adaptée à vous. Il faudra veiller à régler l’unité de la température que vous utilisez, que ce soit en degré Celsius ou Fahrenheit.

Mais il faut souligner que cette fonctionnalité de contrôle de température ne fonctionne que pour trois types de résistances, en nickel, en acier inoxydable ou bien en titane. Pour les résistances fabriquées avec d’autres matériaux, cette fonctionnalité ne pourra pas fonctionner, c’est un des critères qui pourraient vous aider à choisir le type de résistance pour votre cigarette électronique.

Nos conseils

Comment choisir lors d’achat d’une vape pour mineur ?

Depuis l'apparition de la cigarette électronique dans les commerces, on a vu celle-ci prendre des formes, des modèles, des gammes et des prix différents.Les...

Le choix des e-liquides pour cigarette électronique

Quand on décide d'arrêter de fumer, on achète les badges de nicotine et on essaye de faire du sport et on s'éloigne des amis...

Le choix du taux de nicotine des e-cigarettes

Les e-cigarettes sont des vapoteuses qui se basent sur l’évaporation de substances chimiques ou végétales associées à des arômes de toutes sortes avec une...