jeudi, 16 septembre 2021

On vous explique comment fonctionne une cigarette électronique !

La cigarette électronique, d’abord conçue au XXème siècle, mais jamais fabriquée. Au début des années 2000, un certain Honk Lik, ingénieur et ancien pharmacien, invente la toute première cigarette électronique. C’est ensuite, en 2005, que le premier brevet de cette invention est déposé pour la première fois.

La cigarette électronique est un dispositif permettant la simulation de l’acte de fumer et qui sert à remplacer la cigarette et aussi de l’arrêter, car l’e-cigarette est considérée sans danger et les médecins admettent qu’elle est 95% moins nocive que la cigarette normale.

Elle sert aux fumeurs à arrêter de fumer et est strictement déconseillée aux non-fumeurs, également interdite aux mineurs, certaines boutiques demandent un document d’identité pour prouver que l’on est majeur pour pouvoir en faire l’acquisition.

De quoi est composée la cigarette électronique ?

L’e-cigarette est composée de trois éléments essentiels :

  • Le réservoir ;

  • la résistance ;

  • la batterie.

Le réservoir est destiné à contenir de l’e-liquide classique (nicotiné ou pas) ou bien d’autres e-liquides tels que les sels de nicotines ou encore le CBD. La résistance étant un fil conducteur qui va chauffer avec l’alimentation fournie par la batterie, afin de faire évaporer l’e-liquide qui est contenu dans le réservoir et c’est pour cette raison que la résistance et le réservoir se trouvent à proximité et l’ensemble qui les unit s’appelle clearomiseur (parfois appelé atomiseur).

Quel est le fonctionnement d’une e-cigarette ?

L’alimentation de la batterie se fera à l’aide d’un bouton, qui permettra le passage d’un courant électrique à travers la résistance qui va chauffer, la chaleur dégagée fera évaporer l’e-liquide. On parle alors de vapoter et non pas de fumer. Cette vapeur sera ensuite inhalée par le vapoteur.

Il faut savoir que la vaporisation peut être contrôlée par le vapoteur, soit manuellement par un bouton dit “switch” soit automatiquement par l’appareil s’il dispose de la capacité de détection de l’inhalation de son utilisateur.

Le clearomiseur, un élément qu’il faut comprendre

En plus de la résistance et du réservoir, l’atomiseur se compose d’un embout buccal dit “drip-tip”, pour que la résistance puisse chauffer l’e-liquide, le fil conducteur ne suffit pas à lui seul, la résistance est alors composée également de mèches en coton. L’e-liquide est transporté du réservoir au fil conducteur par capillarité grâce à ces mèches.

Une arrivée d’air est nécessaire au fonctionnement du clearomiseur pour rendre l’aspiration possible. Pour ce faire, on perce un petit trou d’aération ou une fente large. L’embout buccal, dont on parlait plus haut, sert à protéger les lèvres de la chaleur produite par la résistance. La résistance est un consommable qu’il faudra changer régulièrement à une fréquence de 3 semaines environ.

On a également une cheminée qui est un tube permettant à la vapeur de remonter jusqu’à la bouche de l’utilisateur et finalement, une base qui sert à relier l’ensemble batterie-clearomiseur et pour certains modèles, on y trouve une bague de réglage d’entrée d’air appelée “airflow”.

Qu’est-ce que l’e-liquide et quel est son rôle dans le fonctionnement d’une vapoteuse ?

D’abord, il faut savoir que l’e-liquide est une solution visqueuse qui est là pour combler le manque lié au sevrage tabagique, l’e-liquide va venir apporter un arôme à la vapeur et la nicotine, ce qui donnera un goût lors du vapotage de l’e-cigarette.

L’e-liquide contient principalement du propylène glycol et de la glycérine végétale. Quant au premier composant, il a pour effet l’accentuation des arômes et des sensations de picotement en gorge ressentis avec la cigarette normale. Pour ce qui est du deuxième composant, la glycérine végétale, elle est là pour favoriser la production de vapeur.

L’e-liquide se compose également d’eau et d’arômes alimentaires (en plus de ceux dans le propylène). Si vous utilisez une cigarette électronique avec un e-liquide à base de nicotine, il est important d’être introduit au taux de nicotine.

Le taux de nicotine, exprimé en “mg/ml”, est un indicateur de la concentration de nicotine dans l’e-liquide, il est important de tester plusieurs taux afin de trouver celui qui convient le mieux, car c’est ce qui engendre le manque.

Pourquoi la résistance chauffe-t-elle ?

Pour mieux comprendre le fonctionnement de la cigarette électronique, une explication du pourquoi et du comment de l’échauffement de la résistance est nécessaire.

Petit rappel : la résistance est un fil conducteur dans lequel va passer le courant électrique délivré par la batterie. De plus, ce file est, la plupart du temps, fait de nichrome, de kanthal ou d’inox. Il va, au passage du courant, chauffer par effet Joule. L’effet Joule est l’énergie électrique dissipée sous forme de chaleur.

Quand un matériau et plus précisément un conducteur (qui permet le passage du courant électrique, contraire d’un isolant) est parcouru par un courant électrique (le courant électrique étant le mouvement des électrons créé par une différence de potentiel pour les plus curieux), ce dernier se voit réduit, et ce, en fonction de la composition de ce même matériau et c’est ce qui crée cette “résistance”.

Cette réaction des atomes du matériau avec les électrons en mouvement va dissiper de l’énergie thermique sous forme de chaleur et c’est ce qu’on appelle l’effet Joule. Dans les systèmes électriques/électroniques en général, cet effet Joule n’est pas désiré, car c’est une perte d’énergie pour le système, mais pour ce qui est de la cigarette électronique, c’est bénéfique, car cette chaleur est utilisée et non pas perdue pour rien.

Comment fonctionne la vape finalement ?

Pour résumer le fonctionnement de la vape de l’e-cigarette, voici les étapes de la vape et donc aussi, du fonctionnement de la cigarette électronique :

  • En appuyant sur le bouton d’alimentation, un courant électrique sera envoyé à la base ;

  • ce courant va faire chauffer la résistance grâce à des mèches de coton ;

  • les mèches de coton vont transmettre la chaleur par capillarité à l’e-liquide ;

  • l’e-liquide s’évapore et passe à travers la cheminée pour arriver au drip-tip ;

  • finalement, on réceptionne cette vapeur en mettant notre bouche ouverte dans le drip-tip pour inhaler la vapeur.

Voilà, maintenant, vous savez tout du fonctionnement d’une cigarette électronique.

Nos conseils

Quand changer la résistance d’une cigarette électronique ?

La résistance présente la base de la cigarette électronique, elle est considérée comme un véritable moteur qui permet d’assurer l’herméticité du réservoir, elle veille...

Qu’est-ce que le sel de nicotine ?

L’e-liquide contenant de la nicotine est utilisé par les fumeurs dans l’objectif de faire un sevrage tabagique et de cesser de fumer. En effet,...

Quand et comment recharger la cigarette électronique ?

Le rechargement d’une cigarette électronique s’effectue par l’intermédiaire d’un câble USB, de la même manière que pour un smartphone. Mais, dans une cigarette électronique,...