mercredi, 7 juillet 2021

Comment choisir sa résistance pour cigarette électronique ?

De nos jours, le nombre de vapoteurs est en hausse. L’utilisation de l’e-cigarette a su remplacer la cigarette traditionnelle pour bon nombre d’anciens fumeurs. Cependant, cette technologie de pointe requiert quelques notions d’utilisation afin de profiter pleinement de tous ses avantages, à savoir, la résistance de la cigarette électronique.

Cette dernière vous permet de chauffer votre e-liquide en vous procurant toutes les sensations de saveur ainsi que les petits picotements identiques à ceux de la cigarette lambda. Ainsi, à travers cet article, nous découvrirons la réelle utilité de la résistance, mais également comment bien choisir cette dernière en fonction de sa cigarette électronique.

Qu’est-ce qu’une résistance pour cigarette électronique ?

La résistance également appelée tête ou mèche constitue un des éléments importants de votre cigarette électronique. Cette dernière permet, grâce à ses fibres de coton ou bandes métalliques, de faire chauffer votre e-liquide et ainsi reproduire toutes les sensations d’une cigarette normale. Mais quel est donc ce mécanisme de chauffage ?

Ainsi, afin de chauffer votre e-liquide, votre résistance doit être directement vissée au clearomiseur de votre e-cigarette, ce qui la mettra en contact direct avec le courant électrique alimenté directement par votre batterie.

C’est une fois qu’on appuie sur le bouton d’activation de son e-cigarette, un courant électrique s’enclenchera depuis la batterie jusqu’à la résistance, ce qui fera chauffer les fils de coton imbibés d’e-liquide. C’est à ce moment précis que la vaporisation des cotons préalablement trempés dans le liquide produira une vaporisation de ce dernier.

Afin d’atteindre les meilleures sensations de vape en matière de densité de vapeur, de température de vapeur, mais aussi et surtout de qualité gustative de votre e-liquide, il vous sera nécessaire de bien choisir votre résistance en fonction, notamment, de votre modèle de cigarette électronique.

Comment choisir la bonne résistance en fonction de sa cigarette électronique ?

Depuis l’arrivée, sur le marché, des cigarettes électroniques, de plus en plus de marques et de modèles ont fait surface, de quoi en perdre la tête et ne plus savoir quelle résistance choisir pour sa cigarette électronique. Ainsi, dans le but d’éviter les incompatibilités entre les éléments de votre e-cigarette, il vous est recommandé de choisir une résistance adaptée à votre clearomiseur.

Cependant, pour un débutant en vape, les résistances intermédiaires sont une bonne alternative qui vous assureront un bon équilibre entre la densité de vapeur et la qualité de saveur de votre e-liquide. Cependant, pour les plus expérimentés, le choix de la résistance dépendra de plusieurs critères :

  • Le mode de réglage de la batterie ;

  • la sensation en bouche en matière de température de vapeur ;

  • la densité de vapeur dégagée ;

  • la restitution des saveurs de l’e-liquide .

En ce qui concerne le mode de réglage de la batterie de votre cigarette électronique, si cette dernière est pourvue d’un mode ouvrant avec possibilité de modification de watt/variation de voltage, les résistances requises pour ces modèles doivent être d’une valeur supérieure à 1 Ohm.

Néanmoins, si elle ne possède pas de batterie réglable, il vous faudra choisir des résistances d’une valeur supérieure à 1.5 Ohm et non inférieure, car cela engendrera de sérieux dommages sur votre e-cigarette.

Il est à noter que pour toute box électronique oo MOD, la valeur de la résistance supportée dépendra donc de l’outil d’accueil de votre résistance. Ainsi, toutes les recommandations d’usage vous seront disponibles sur la notice de votre cigarette électronique.

Pour ce qui est de la sensation en bouche en termes de température de vapeur, on parle de vapeur chaude et vapeur tiède. Ce phénomène de température est essentiellement dû à l’emplacement des mèches de votre résistance.

Ainsi, plus la mèche de la résistance est proche de la zone d’inhalation (zone de contact avec votre bouche où la vapeur se dégage) plus la sensation de vapeur est dite “chaude”, ce qui signifie, à l’inverse, que plus cette dernière est éloignée de la zone d’inhalation moins la température est élevée et est dite “tiède”.

En termes de densité de vapeur, tout dépendra de vos envies d’opacité de vapeur dégagée. Ainsi, chaque type d’expérience requiert une valeur adéquate. Si par exemple, vous souhaitez une densité de vapeur abondante, il vous sera recommandé de choisir une résistance d’une valeur moins élevée (telle que 1 Ohm). Pour les sensations gustatives, plus votre vapeur sera opaque plus l’intensité des saveur sera élevée, ce qui vous procurera une expérience de vape extrême proche du réel.

Comment entretenir sa résistance d’e-cigarette ?

Cependant, bien choisir sa résistance et une chose, il reste à l’entretenir pour assurer une durée de vie plus longue à votre résistance. Avant toute chose et dans le but d’éviter tout dommage de votre cigarette électronique, il vous faut bien installer votre résistance, et ce, en s’assurant d’avoir préalablement bien imbibé votre coton avec votre e-liquide (l’imbiber pendant environ 3 à 5 minutes) et ce qu’on appelle plus communément l’amorçage.

En moyenne, la durée de vie d’une résistance équivaut à 2 ou 3 semaines d’utilisation. C’est en l’utilisant plus souvent qu’elle sera le plus sollicitée et donc, proche de sa fin de vie. Ainsi, dans le but d’allonger au maximum la durée de vie de votre résistance, son entretien sera primordial, le tout en s’assurant de :

  • L’amorçage de votre résistance : laisser quelques instants le coton s’imbiber à l’aide de votre e-liquide avant utilisation

  • Éviter le “chain-vaping” : type d’usage consistant à prendre plusieurs bouffées de vapeur en un laps de temps court, ne laissant donc plus de temps à votre résistance de s’imbiber à nouveau d’e-liquide, provocant donc le phénomène dit de “dry-hit”.

  • Éviter les puissances trop élevées : plus la valeur en watt de votre résistance sera élevée, plus cette dernière sera exposée à des risques de détérioration.

  • Un réservoir bien rempli : vérifiez régulièrement votre réservoir d’e-liquide pour éviter toute brûlure de vos fils de coton et d’effet de “dry-hit”.

  • Éviter les liquides à fort dosage en VG : la glycérine végétale (GV) en taux trop élevé dans votre liquide peut diminuer la durée de vie de votre résistance.

À noter que pour reconnaître que votre résistance arrive à sa fin, certains signes se présentent, tels qu’une densité de vapeur réduite, une sensation de brûlé, etc. Ainsi, en suivant tous ces critères d’entretien de votre résistance, vous pourrez pleinement profiter de votre cigarette électronique.

Nos conseils

Les différents taux de nicotine dans une cigarette électronique

Les cigarettes électroniques simulent des cigarettes de tabac. Leur fonctionnement est basé sur l'évaporation d'une substance chimique ou végétale liée à des arômes infinis...

Où acheter une cigarette électronique lorsqu’on est mineur ?

Ces dernières années, la cigarette électronique est devenue le moyen préféré des français pour fumer. En effet, cette dernière est très facile à utiliser...

Ma résistance crame vite : le guide d’entretien de votre cigarette électronique

Êtes-vous fan de vapotage ? Ou vous utilisez la cigarette électronique pour vous sevrer du tabac ? Ce nouveau dispositif à la mode suscite...