jeudi, 16 septembre 2021

Combien d’arôme faut-il mettre dans 200 ml de base ?

Avec l’augmentation de l’utilisation des cigarettes électroniques, le Do It Yourself (DIY) a lui aussi trouvé une place dans le monde de la vape. Ce phénomène consiste à fabriquer soi-même ses e-liquides, ce qui vous permet de faire plus d’économies, mais aussi de laisser parler votre imagination en matière de goûts.

Ainsi, créer son propre e-liquide fait maison c’est bien, mais il faut tout de même connaitre certaines notions de base afin d’éviter toute erreur pouvant mener à un résultat autre que celui escompté, voire l’endommagement de votre cigarette électronique. Nous verrons donc les notions clés afin que vous puissiez faire votre propre e-liquide chez vous.

Comment faire un bon e-liquide pour sa cigarette électronique ?

Afin de fabriquer son propre e-liquide correctement, il vous faudra, avant toute chose, 4 ingrédients essentiels à cette fabrication, à savoir :

  • Un flacon vide avec bouchon bien hermétique ;

  • une base de propylène glycol et de la glycérine végétale (GV) ;

  • un arôme alimentaire (de votre choix) ;

  • un booster de nicotine (si nécessaire pour votre consommation personnelle).

Il vous est conseillé de vous procurer ces ingrédients par le biais de boutiques officielles ou agréées, dans le but d’éviter toute contrebande et vous assurer une consommation sans danger. Une fois de plus, les dosages des ingrédients ne sont pas tous équivalents, et ce, en raison des différents goûts des consommateurs.

Mais ainsi comment savoir doser son e-liquide ? Si vous désirez produire beaucoup de vapeur lors de vos sessions, les ratios de PV et de GV sont à prendre considération, car grâce à leur fort dosage, vous atteindrez l’opacité escomptée. En plus de bien mélanger votre e-liquide DIY, certaines étapes doivent être suivies à la lettre, à savoir :

  • Verser le booster de nicotine dans le flacon (étape non nécessaire si vous ne consommez pas de nicotine) ;

  • incorporer l’arôme (ou concentré de votre choix) ;

  • ajouter la base de PG/GV ;

  • fermer le flacon et laisser reposer.

À noter que certains arômes ou concentrés ne nécessitent pas la même durée de maturation. Les arômes dits “gourmands” doivent être laissés environ 2 à 3 semaines du fait de leurs saveurs bien prononcées, c’est le temps nécessaire pour que tous les arômes puissent se développer et s’imprégner avec la base de votre e-liquide DIY.

Cependant, une fois les étapes nécessaires à la fabrication énoncée précédemment, il est important de savoir comment réussir son dosage d’arôme/concentré d’e-liquide DIY afin d’obtenir un résultat parfait.

Comment bien doser son arôme d’e-liquide DIY ?

Tout arôme destiné au marché de la cigarette électronique est alimentaire. Cependant, il est très important de ne pas le consommer autrement que par le biais de votre cigarette électronique, c’est pourquoi, il est toujours recommandé de garder ces produits hors de portée des plus jeunes.

Afin d’atteindre un résultat parfait en matière d’e-liquide DIY, le dosage de votre arôme est la pièce maîtresse de votre recette. Pour réussir cette dernière, il faut passer par un petit calcul, qui dépend essentiellement de la contenance en ml ainsi que du ratio en PG/VG de votre base. Dans le but de vous aider à bien réguler vos mesures, voici une liste de bons dosages :

  • Pour une base de 30 ml, versez 2,25 ml d’arôme ;

  • pour une base de 60 ml, versez 4,5 ml d’arôme ;

  • pour une base de 200 ml, versez 15 ml d’arôme.

Ainsi, comme vous l’aurez compris, la teneur en arôme ne doit pas dépasser une valeur de 20 % en rapport avec la valeur totale de votre base. Idem pour les additifs, une quantité de 2% est fortement recommandée. Dépasser ces doses, c’est prendre le risque d’inhaler trop de substance à la fois, ce qui vous mettra en danger.

En ce qui concerne les arômes choisis, ne pas oublier que chaque goût nécessite un temps de maturation différent permettant à l’arôme de bien développer toutes ses saveurs, mais également de s’incorporer à votre base à savoir :

  • Arôme classique : 15 à 20 jours ;

  • arôme mentholé : 48 heures à 7 jours ;

  • arôme gourmand : 2 à 3 semaines ;

  • arôme fruité : 48 heures à 5 jours.

Peut-on mélanger plusieurs arômes d’e-liquide DIY ?

Si l’envie de mélanger plusieurs arômes différents vous vient à l’esprit, sachez qu’il est tout à fait possible de le faire. Pour cela, il est conseillé de mélanger des “mono-arômes” dans le but de vous faciliter les dosages et vous permettre de créer un e-liquide DIY parfaitement harmonieux entre vos différents goûts.

Cependant, il est tout de même risqué de mélanger plusieurs goûts à la fois, ce qui pourrait vous donner des saveurs quelque peu trop sucrées, pas assez aromatisées, voir écœurantes. Ainsi, les quantités de dosage de votre base restent les mêmes, hormis le fait que vous devrez équilibrer la dose finale d’arôme en fonction du nombre d’arômes que vous souhaitez incorporer à votre mélange à savoir : (exemple pour 3 arômes : vanille, chocolat et banane)

  • Pour une base de 30 ml, versez 2,25 ml d’arôme (0,75 ml vanille, 0,75 chocolat, 0,75 ml banane).

  • Pour une base de 60 ml, versez 4,5 ml d’arôme (1,5 ml vanille, 1,5 ml chocolat, 1,5ml banane).

  • Pour une base de 200 ml, versez 15 ml d’arôme (5ml vanille, 5 ml chocolat, 5 ml banane).

Pour vous accompagner tout au long de la préparation de votre e-liquide DIY, voici quelques conseils qui vous aideront à réussir votre préparation faite maison :

  • Prenez votre temps : soignez vos gestes de peur de fausses les dosages.

  • Testez avant de préparer : faites quelques tests avec les arômes de votre choix, ainsi, vous éviterez les mauvaises surprises.

  • Lisez attentivement les notices : lisez bien les notices d’utilisation car les informations sont toujours utiles, voire essentielles avant chaque manipulation.

  • Envisagez des ingrédients sans besoin de dosage : étant débutant, il est conseillé de commencer avec des préparations faciles d’utilisation et sans dosage spécifique.

Le DIY, c’est économiser son argent tout en s’amusant à préparer des e-liquides DIY soi-même, tout en laissant parler sa créativité. Ainsi, en suivant toutes ces recommandations, le DIY de vos e-liquides n’aura plus de secret pour vous.

Nos conseils

Quand changer la résistance d’une cigarette électronique ?

La résistance présente la base de la cigarette électronique, elle est considérée comme un véritable moteur qui permet d’assurer l’herméticité du réservoir, elle veille...

Qu’est-ce que le sel de nicotine ?

L’e-liquide contenant de la nicotine est utilisé par les fumeurs dans l’objectif de faire un sevrage tabagique et de cesser de fumer. En effet,...

Quand et comment recharger la cigarette électronique ?

Le rechargement d’une cigarette électronique s’effectue par l’intermédiaire d’un câble USB, de la même manière que pour un smartphone. Mais, dans une cigarette électronique,...