Youbetterrun.fr » Santé » Quelles sont les implications du maintien à domicile des personnes âgées ?

Quelles sont les implications du maintien à domicile des personnes âgées ?

Avec le temps, les personnes âgées deviennent beaucoup plus dépendantes et éprouvent parfois des difficultés à accomplir certaines tâches élémentaires. Malgré cet état de choses, environ 90 % d’entre elles préfèrent continuer à bénéficier du confort de leurs habitations et refusent l’admission en maison de retraite. Voici les implications du maintien à domicile pour une meilleure prise en charge des séniors.

L’aménagement du domicile

Ce préalable est nécessaire pour qu’une personne âgée ayant opté pour un maintien à domicile puisse rester chez elle dans de bonnes conditions. Il faut nécessairement prendre en compte l’environnement familial et l’aménagement du domicile. En effet, le domicile d’une personne âgée dépendante doit présenter certaines particularités.

Il doit par exemple être équipé de main courante dans les escaliers et les couloirs comme mesure de sécurité. La personne âgée pourra donc l’utiliser comme support pour garder son équilibre en marchant dans la maison et ainsi éviter les chutes. La maison doit aussi disposer d’un monte-escalier pour faciliter le déplacement de la personne âgée en cas de perte d’autonomie aggravée.

Certaines pièces comme les salles de bains doivent être aménagées de façon beaucoup plus particulière. Les baignoires doivent être remplacées par des douches de plain-pied pour plus de sécurité. L’aménagement du domicile implique également que ce dernier soit équipé de matériels pouvant faciliter les allées et venues telles que les déambulateurs, les fauteuils roulants, etc.

Vous devez également installer dans la maison des systèmes de sécurités dernier cri. Cela permettra à la personne âgée de gérer l’habitation de manière automatisée avec l’allumage des lampes, l’ouverture centralisée de volets roulants, etc.

Le recrutement d’aides à domicile

L’organisation du maintien à domicile d’une personne âgée doit également prendre en compte le recrutement d’une personne pour l’aide à domicile. En complément à l’accompagnement des proches et de la famille, cette personne se chargera de préparer les repas, de faire les courses et de faire les travaux domestiques.

Elle peut parfois aider la personne âgée à s’habiller ou à faire sa toilette. L’aide à domicile peut aussi être assimilée à l’intervention des services d’infirmiers pour les soins et accompagnements à domicile tels que les SSIAD ou les infirmiers libéraux.

À défaut des services de soins infirmiers à domicile, le maintien à domicile peut être garanti par les services de téléassistance. Ces prestations sont surtout destinées aux personnes âgées qui vivent seules. Grâce à ce service, ils pourront joindre en permanence une plateforme téléphonique en cas de chute ou de problème de santé.

L’accompagnant médical

Pour que le maintien à domicile se passe dans de bonnes conditions, il est impératif d’adopter tous les gestes de prévention recommandés par les médecins. À ces bonnes pratiques, il faudra joindre un suivi médical régulier. Le maintien à domicile sera très facile si la personne âgée est relativement autonome et en bonne santé. Il est donc important d’accorder une attention soutenue à sa santé.

Cet accompagnement médical permettra d’accroître les chances de la personne âgée de rester chez elle dans de bonnes conditions. Pour ce faire, il doit faire annuellement des visites de contrôle chez son médecin. Au cours de cette visite, il doit se faire dépister de potentielles pathologies, se faire vacciner et effectuer le suivi de ses pathologies chroniques.